Exclusif

Era Immobilier : dans les coulisses de la relation franchiseur-franchisés

2014-10-29T06:00:00+02:0029.10.2014, 


imprimer

Le rôle d’un franchiseur ne s’arrête pas à la signature du contrat de franchise. Tout au long de la vie du franchisé au sein du réseau, l’enseigne a des devoirs, dont celui d’accompagner et de conseiller. Era Immobilier a accepté d’ouvrir les portes de ses « Managériales » aux Echos de la franchise, un moment privilégié pour échanger avec les franchisés. Reportage.

Era Immobilier, dans les coulisses de la relation
Crédits photo : Jennifer Matas
Les "Managériales" d'Era Immobilier à Paris, le 26 septembre 2014.

« Il y a le contrat de franchise, certes, mais notre rôle va au-delà : il nous faut entretenir un bon relationnel. » Pour François Gagnon, président France et Europe d’Era Immobilier, l’organisation de rencontres avec les franchisés du réseau est fondamentale pour la synergie du groupe. Une fois par an, les dirigeants parcourent la France pendant une semaine et organisent des "Managériales". L’occasion pour tous de faire le point sur l’actualité du secteur immobilier, les nouveautés du réseau et les orientations stratégiques. Mais pas seulement.

Une matinée "coaching"

Paris (75), vendredi 26 septembre, 8h30. Les franchisés Era Immobilier d’Ile-de-France et du Nord sont réunis dans un hôtel de la capitale. Autour d’un café et de viennoiseries, les discussions vont bon train. La plupart se connaissent très bien. Marc El-Horich, franchisé depuis 2001 à Boulogne-sur-Mer (62), reconnaît de loin le gérant de l’agence de Versailles (78), qu’il a lui-même accueilli dans son point de vente lors de sa formation. Les deux hommes se saluent chaleureusement. A côté, un autre groupe de quelques franchisés échangent sur les performances des uns et des autres. L’ambiance est bon enfant. A 9h30, franchisés et membres de la tête de réseau prennent place dans la salle de conférence : les "Managériales" édition parisienne commencent.

Au programme, plus de trois heures de prise de parole de la part de l’enseigne. Le but : informer les franchisés, mais aussi les coacher. Dès l’intervention d’Eric Allouche, directeur exécutif, le ton est donné : cette matinée est l’occasion de rappeler aux entrepreneurs les facteurs clés du succès du concept Era Immobilier. « Pour faire la différence, il faut de la pugnacité, bien recruter et encadrer votre équipe, appliquer les méthodes Era et prêter une attention particulière aux indicateurs de gestion de votre entreprise », martèle le dirigeant. Des conseils qui tombent sous le sens, mais qu’il convient de remémorer : « Une piqûre de rappel fait toujours du bien », reconnait l’un des franchisés de la région Ile-de-France.

Le responsable de l’animation, Sylvain de Munter, prend la suite et dresse un état des lieux du secteur en France, les performances du réseau et les changements à prévoir, notamment dans le cadre de la loi Alur. Le responsable exprime également les principales difficultés ressenties par les franchisés et donnent des pistes pour les surmonter, là-encore dans une logique de coaching.


Recueillir l’adhésion du plus grand nombre

Cette matinée permet aussi au franchiseur de donner les grandes orientations stratégiques de l’enseigne ainsi que ses nouveautés. Sa mission : recueillir l’adhésion des franchisés, car ces changements peuvent parfois se traduire par une augmentation des redevances ou des coûts fixes non prévus. Ainsi, le siège américain de l’enseigne a décidé il y a quelques mois d'adopter une nouvelle identité visuelle et d’harmoniser les agences européennes. Sur le terrain, cela induit l’achat d’une nouvelle signalétique et le remplacement de toute la papeterie (cartes de visites, courriers officiels, etc.). Une pilule que le franchiseur doit faire passer en expliquant le pourquoi et le comment. Et cela fonctionne : « Avec mon associé, nous estimons que ce changement devrait nous coûter 20 000 euros en moyenne », confie Charlie Dupont, franchisé à Evry (91). « Heureusement, nous avons jusqu’en septembre 2015 pour procéder aux modifications. Nous faisons confiance au franchiseur, c’est son métier. »

Autre évolution significative : un nouvel intranet. « Plus moderne et plus efficace », ce nouvel outil a nécessité plusieurs milliers d’euros d’investissements et deux années de travail de la part de l’enseigne. De facto, il entraîne une augmentation du prix du "pack web", de l’ordre de 150 euros sur un an. Une hausse a priori acceptée par la majorité des franchisés, après que Cyril Maurel, responsable des systèmes d’informations d’Era Immobilier, a exposé toutes les fonctionnalités de ce nouveau site.

Les "Managériales" de Paris clôturent un tour de France intensif au cours duquel Era Immobilier a rencontré les responsables des 370 agences implantées dans l’Hexagone. Un exercice que la tête de réseau reproduit chaque année afin de « rester proche de ses franchisés », souligne Eric Allouche. Prochain rendez-vous de groupe : la convention nationale à Cannes (06), en février 2015.

Jennifer Matas