Chefs d’entreprise, répondez à la crise par l’optimisme !

2012-10-24T15:30:00+02:0024.10.2012, 


imprimer

Appréhender les difficultés de manière positive et active permet aux chefs d’entreprise de saisir les opportunités qui se présentent à eux. Un dirigeant confiant en l’avenir sera aussi mieux à même de motiver ses équipes.

Optimisme
Crédits photo : Shutterstock.com

Le talent des chanceux

L’optimisme serait-il une réponse à la crise ? Un recours à la morosité du contexte économique, une solution pour manager et motiver efficacement ses équipes ? La réponse est oui, à en croire Philippe Gabilliet, professeur de leadership à l’ESCP Europe. « Le talent des chanceux, c’est de réussir à transformer le hasard en providence », explique-t-il. Pour réussir dans sa vie personnelle comme en entreprise, il faudrait donc voir le verre à moitié plein et non à moitié vide, « savoir appréhender les incertitudes et les difficultés de manière positive et active, poursuit Philippe Gabilliet. La vie n’est faite que de solutions !»


Un outil de motivation

Une vision que partage Philippe Labbé, président de Courtepaille : « Il faut être un optimiste invétéré pour entreprendre en France aujourd’hui !, soutient-il. Il faut se mobiliser pour influer sur son environnement, faire changer les choses. » Concrètement, saisir les opportunités quand elles se présentent. Et c’est également valable en cas de crise : « L’optimisme est avant tout un état d’esprit, estime Philippe Labbé. Quand une entreprise connait un creux, il est important de renforcer les moyens de communication et d’échanges, afin de véhiculer des messages positifs à ses équipes, qu’il s’agisse d’un franchiseur et de ses franchisés, ou d’un chef d’entreprise et de ses employés. »

Propos recueillis lors des Entretiens de la franchise, organisés par la Fédération française de la franchise (FFF) le 24 octobre 2012.

Camille Prigent