Niveau -1

Entreprise verte, niveau -1 : élève dissipé, doit se ressaisir d’urgence

2009-12-02T14:38:00+02:00

02.12.2009, 


imprimer

Le développement durable s’apparente pour certains à un outil marketing. Les dangers pour l’environnement ou les générations futures s’inscrivent loin dans les préoccupations de certaines entreprises.


Crédits photo : Shutterstock
L'argument "bon pour l'environnement" cache des activités et des produits polluants au bilan écologique négatif

Greenwashing

Eco-blanchiment en français. Certaines entreprises communiquent de façon mensongère sur la performance écologique de leurs marques ou de leurs produits. Beaucoup jouent sur la corde sensible du développement durable. Une touche de vert, sur un prospectus et les devantures des magasins, marque l’absence de mesures concrètes. Dans les publicités, le phénomène s’amplifie. L'argument "bon pour l'environnement" cache des activités et des produits polluants au bilan écologique négatif. Cela démontre le peu de volonté, de certains, d’adopter un comportement écologiquement responsable.


Désinformation des consommateurs

Ce système représente un vrai danger. Il minimise et banalise la nécessité de changer nos comportements de consommation. En outre, ce "verdissement d'image" participe directement à la désinformation des consommateurs. Cela contrecarre les efforts importants de sensibilisation et discrédite la démarche de progrès déjà initiée par quelques entreprises courageuses. L'Observatoire Indépendant de la Publicité a été créé afin de montrer les carences de l'actuel système de régulation de la publicité en France.
Officiellement, ces pratiques sont contrôlées depuis avril 2008.
 

Sommaire
Fiches pro APCE