Economie

Dépôt-vente : le marché de l'occasion en pleine ascension

2009-11-19T12:28:00+02:00

19.11.2009, 


imprimer

Les Français se tournent de plus en plus vers des produits de seconde main. Un marché qui navigue entre bonnes affaires, plaisir de chiner.

Dépot-vente
Crédits photo : Getty images
Désormais, toutes les économies sont bonnes à prendre particulièrement en temps de crise.

Chasse aux bonnes affaires et plaisir de chiner


Economie générale

Oublié le côté ringard de l’achat-vente d’occasion, les Français ont modifié leurs habitudes de consommation. Désormais, toutes les économies sont bonnes à prendre, particulièrement en temps de crise. Achat malin, plaisir de chiner, acte écologique… autant de motivations qui dopent le secteur. Résultat : le marché de l’occasion, estimé à un peu plus de 5 milliards d’euros en 2008, devrait bondir de 8 % en 2009 et 5 % en 2010 selon l’étude « Distribution de biens d’occasion » publiée en décembre 2008 par Xerfi.


Consommation*

18 % des Français ont déjà vendu un ou plusieurs bien(s) d’occasion et 39 % en ont déjà acheté. Cette pratique intéresse aujourd’hui toutes les catégories socio-professionnelles. En 2006, le panier moyen de l’acheteur s’élevait à 415 € et celui du vendeur à 297 €.
Ceux qui vendent des biens de seconde main recherchent avant tout la rapidité de la transaction (critère le plus important pour 27% d’entre eux), puis la facilité (23 %) et la praticité (15 %).


Evolution du marché

Internet est devenu le canal d’achat/vente le plus utilisé sur le marché de l’occasion. En 2006, les sites spécialisés (ex : eBay, Price Minister…) ont ainsi drainé 43 % des ventes et 53 % des achats*. Les enseignes l’ont bien compris qui mettent en place une à une leur propre site pour drainer une nouvelle clientèle, à l’instar de Troc.com, Cash Converters, Eurocash… Certaines nouent même des partenariats avec des sites ayant une forte audience. Les produits exposés dans les magasins La Trocante sont ainsi en ligne sur le site ParuVendu.fr. Cash Express, de son côté, s’est allié à eBay pour accélérer la rotation des stocks invendus.
Les dépôts-ventes arrivent en deuxième position sur le marché de l’occasion, avec un quart des transactions aussi bien en terme de vente que d’achat*.

_________
* Etude BVA pour Troc.com réalisée fin février 2007 auprès de 1000 individus âgés de 15 ans et plus.

 

Sommaire
Dans ce secteur
Fiches pro APCE