Vidéo

L. Kruch (Territoires & Marketing) : « Trouver le meilleur emplacement au prix le moins élevé »

2012-02-29T17:53:00+02:0029.02.2012, 


imprimer

Au-delà de l’état du marché du marché local fourni par la tête de réseau, le candidat à la franchise doit mener sa propre enquête sur le terrain et réaliser son étude de marché. Les conseils de Laurent Kruch, fondateur de Territoires & Marketing, spécialiste des études de marché et du géomarketing.

L’état du marché local

La loi Doubin impose au franchiseur de fournir un état du marché local dans le document d’information précontractuelle. Pour autant, le candidat à la franchise ne doit pas s’en contenter : « On peut s’y fier, mais il ne faut pas s’en satisfaire », explique Laurent Kruch, le fondateur de Territoires & Marketing, agence spécialisée dans les études de marché et le géomarketing. « C’est un premier niveau d’information sur la zone d’implantation », précise-t-il, « mais le franchisé doit aller au-delà », afin d’intégrer plus de paramètres dans sa prise de décision.


L’étude de marché

Avant de s’engager avec un réseau de franchise, le candidat doit « mesurer le potentiel du marché, analyser la concurrence et la force du réseau ciblé. Puis, il doit rencontrer les collectivités locales et les associations de commerçants afin de connaître les évolutions de la zone choisie. Enfin, il faut interroger les futurs consommateurs de la zone pour déterminer les flux de clientèle potentiels », détaille Laurent Kruch. Son conseil pour les entrepreneurs qui se lancent : « se faire aider à tout prix : ce qui parait un coût à un moment donné devient rapidement un investissement sur l’avenir, qui permet de construire son projet sur des bases solides. »


Vidéo tournée sur le Salon des Entrepreneurs de Paris 2012