Témoignage de franchisé

A. Zoghlami (Bureau Vallée) : « J’ai préféré une zone moins concurrentielle pour me développer »

2012-12-11T09:05:00+02:0011.12.2012, 


imprimer

S’appuyant sur l’étude du marché local fourni par son franchiseur, Abdellatif Zoghlami a lui-même trouvé son local. Il détient à présent deux magasins Bureau Vallée à Pamiers et Saint-Girons (09). Son retour d’expérience.

Pas de concurrence sur la région

« Avant d’entreprendre, je venais de la grande distribution. J’ai opté pour Bureau Vallée parce que le concept d’enseigne discount de fournitures de bureau et de papeterie me semblait porteur. Originaire de Marseille, mais installé en Ariège, ce département m’intéressait, car il n’y avait pas de superstore de ce type. »


« J’ai trouvé seul mon local »

« L’étude du marché local fournie par Bureau Vallée a confirmé ma propre investigation, avec des informations sur la zone de chalandise : dépense par foyer pour la bureautique, revenus moyens… J’ai choisi de m’installer à Pamiers, la ville la plus dynamique du département de l’Ariège. Bureau Vallée nécessite des surfaces importantes d’environ 500 m² en zone 1bis. Or, la ville de Pamiers était en plein développement de ce type de zone. J’ai donc trouvé seul mon local, de 700 m². »


Un deuxième point de vente

« Grâce au franchiseur, qui fournit des contacts de professionnels pour l’aménagement ou encore les documents administratifs nécessaires à l’ouverture, le magasin a ouvert trois mois après la signature du contrat. Depuis, face à la pénurie d’emplacements, Bureau Vallée a comme stratégie de se développer davantage sur des petites surfaces entre 100 et 300 m² et s’implanter dans des villes plus petites. Le franchiseur m’a donc proposé une annonce pour un magasin de 140 m² à Saint-Girons. Et j’ouvre dans quelques semaines !»

Article du Hors-série Franchise et commerce associé 2012