Aides publiques

Franchise : explorez les dispositifs d’aide à la création d’entreprise

2009-09-09T14:39:00+02:0009.09.2009, 


imprimer

Oseo, Nacre, Adie, France Initiative : certaines aides publiques restent ouvertes aux créateurs en franchise.


Crédits photo : Shutterstock

Certaines aides publiques restent ouvertes aux créateurs en franchise.

Oseo

L'établissement public Oseo propose un Prêt à la Création d'Entreprise (PCE) d'un montant de 2 000 à 7 000 euros, sans caution personnelle, ni garantie. Ce prêt complète un concours bancaire à moyen et long terme à plus de 2 ans et d'un montant supérieur à 2 fois le montant du PCE. Il finance la trésorerie de départ et les investissements immatériels (communication, frais commerciaux). Tout projet de création d'entreprise, y compris par rachat de fonds de commerce, est éligible. Le remboursement ne commence qu'à partir du 6e mois et s'effectue par 54 échéances mensuelles constantes. Oseo propose également des garanties


Nacre

Le nouvel accompagnement pour la création et la reprise d'entreprise (Nacre) est réservé aux demandeurs d'emploi et aux bénéficiaires des minima sociaux. Dans sa première phase, le dispositif prévoit une assistance technique dans le montage financier du dossier : élaboration d'un argumentaire pour défendre le projet, simulation d'un modèle économique. Vient ensuite le financement sous forme de prêt à taux 0%. Attention, le prêt ne peut être attribué qu'aux créateurs ayant obtenu un prêt bancaire. D'une durée de 5 ans maximum, il engage aussi le créateur a être accompagné pendant trois ans par un expert du secteur d'activité.


Adie

Dispositif réservé exclusivement aux créateurs d'entreprise n'ayant pas accès au crédit bancaire, en particulier les chômeurs et les salariés précaires, l'Adie (association pour le droit à l'initiative économique) propose un plan de financement pouvant aller jusqu'à 10 000 euros. Cette aide comprend un microcrédit de 5 500 euros maximum et des aides complémentaires comme un prêt d'honneur et un prêt de matériel (véhicule, ordinateur). Les créateurs d'entreprise en franchise sont éligibles mais ce mode de financement n'est adapté qu'aux projets de quelques dizaines de milliers d'euros.


France Initiative

Réseau de 248 associations locales présentes sur tout le territoire, France initiative promeut la création d'entreprise grâce à des prêts d'honneur à taux 0 % sans garantie personnelle. Outre les prêts sans intérêt (en moyenne 7850 euros), l'organisme propose un accompagnement du porteur de projet par un chef d'entreprise ou un cadre. Attention, si le réseau intervient sur des projets d'entreprise franchisé, les créateurs indépendants sont prioritaires. De même le réseau Entreprendre, qui propose également des prêts d'honneur, ne soutient que très rarement les futurs franchisés considérés comme déjà épaulés par leur franchiseur.


Réalisé avec le concours de Jean-Philippe Deltour, gérant et co-fondateur de créditrelax et Philippe Tougeron, expert-comptable directeur associé Adventi Franchise