Commerce associé : la FCA annonce un bilan de l’année 2011 positif pour ses réseaux

2012-05-21T17:39:00+02:0021.05.2012, 


imprimer

La Fédération des enseignes du commerce associé (FCA) a annoncé les résultats de l’activité du commerce associé pour l’année 2011. Les premières constatations sont positives : la croissance est au rendez-vous et les dirigeants gardent confiance en l’avenir de leur entreprise malgré une conjoncture défavorable.


Crédits photo : Shutterstock.com

Les résultats annoncés par la FCA pour l’année 2011 confirment les « dix années de croissance » dont se félicite Guy Leclerc, président de la fédération. Les 80 groupements du commerce associé affichent une hausse de 4,1 % de leurs chiffres d’affaires, représentant 131,4 milliards d’euros. Le commerce de détail génère 92,5 % de ce chiffre d’affaires : 28,5 % des activités de commerce de détail sont développés par les enseignes du commerce associé. Au total, 1 246 points de vente ont rejoint les réseaux de la FCA, qui en comptent à présent 40 362. Les créations de magasins sont au nombre de 1 164, en plus des 911 nouvelles adhésions aux groupements et face à 829 sorties. Avec 18 500 postes supplémentaires, les groupements emploient 506 021 salariés, soit 27 % de l’effectif salarial du commerce de détail.


Le commerce alimentaire accroit ses performances

Pratiquement tous les secteurs sont concernés par cette croissance. Le commerce alimentaire arrive en tête des bons élèves, avec une augmentation de 4,6 % de son chiffre d’affaires hors carburant. Les enseignes du commerce associé pèsent 42 % du secteur de la distribution alimentaire, avec 90 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Le commerce de détail non alimentaire se renforce aussi d’une évolution de 3,5 %. Le secteur des services marchands et celui des commerces de business to business (B to B) connaissent quant à eux un certain ralentissement, avec respectivement 2,5 % et 4 % de croissance en 2011 contre 3,25 % et 4,4 % en 2010. Le marché du textile enregistre la plus faible performance et chute de 3 %.


L’esprit entrepreneurial toujours plus sollicité

Concernant les plans de développement, la moitié des groupements déclarent donner la priorité à de nouvelles ouvertures dans l’ouest et le sud de la France. Paris (75) et l’Ile-de-France arrivent en seconde position avec 45 % d’intentions d’implantations. Près de la moitié des créations ou reprises d’enseignes concernent des villes de plus de 90 000 habitants. Le profil des candidats continue à évoluer vers une mise en avant des qualités entrepreneuriales : plus de 40 % des porteurs de projets sont extérieurs aux réseaux et 25 % ne proviennent pas du secteur qu’ils rejoignent. Cependant, le nombre d’associés de la gente féminine ne décolle pas, 20 % seulement d’entre eux sont des femmes.


Les dirigeants confiants

Selon les prévisions du premier semestre 2012, la croissance du commerce associé serait comprise entre 4 % et 5 %. La faible croissance du PIB, évaluée à 1,7 %, la perte de confiance des ménages, dont 68 % s’attendent à une dégradation de la conjoncture en 2012, couplées à un taux d’épargne historiquement haut, aux alentours de 16,8 %, ne semblent pas décourager les entrepreneurs. Près de trois dirigeants d’entreprise sur quatre prévoient des croissances supérieures à celles du marché. Les réseaux de la FCA prévoient 1 301 créations et 1 055 adhésions d’ici la fin de l’année 2012.


Informations recueillies lors de l’annonce des résultats annuels de la FCA