L'Agence France Entrepreneur : le nouvel APCE pour territoires fragiles

2015-11-03T09:00:00+02:0006.03.2009, mis à jour le 03.11.2015,


imprimer

À l’initiative des pouvoirs publics, l’Agence France Entrepreneur (ex-APCE) a pour mission de faciliter les démarches liées à la création ou reprise d’entreprise, en particulier dans les territoires fragiles.

apce logo
Crédits photo : APCE
L'Agence Pour la Création d'Entreprise

Historique

Annoncée fin octobre par le président François Hollande lors d'un déplacement à La Courneuve, l'Agence "France Entrepreneur pour le développement économique des territoires fragiles" viendra remplacer début 2016 l'APCE, une institution créée en 1996, sous la tutelle du Ministre en charge des PME. A l'origine, Raymond Barre (alors Premier Ministre) crée en 1979 l'ANCE dans le but de dynamiser la création d'entreprise dans le secteur industriel. En devenant l'Agence Pour la Création d'Entreprise en 1996, son champ d'action est élargie à tous les secteurs d'activités ainsi qu'à la reprise d'entreprise. Avec le retrait partiel de l'Etat fin 2013, elle s'est financée essentiellement par des fonds propres.


Membres

L'Agence France Entrepreneur s'adresse à tous les acteurs de l'entrepreneuriat, principalement actifs dans les territoires dits fragiles : aux créateurs, repreneurs ou nouveaux chefs d'entreprises et aux professionnels décideurs (qui renseignent, informent et forment les créateurs et repreneurs). Ses principales missions : aider à générer davantage d'emplois et accompagner les créateurs d'entreprises dans ces zones. Composée d'une trentaine de membres, cette institution sera présidée par Mohed Altrad, dirigeant du groupe éponyme et célèbre notamment pour avoir remporté le prix d'entrepreneur mondial de l'année en 2015. Il s'agit d'une transformation de l'APCE en agence interministérielle. Ses pouvoirs seront donc renforcés.


Apports

L'objectif principal de l'agence est de répondre à toutes les questions concernant la création et la reprise d'entreprises. Elle a plusieurs missions, outre la promotion de l'esprit d'initiative.
La principale est la mise à disposition d'informations sur les mesures et les dispositifs en faveur de la création d'entreprise, dans le but de faciliter les démarches et de répondre aux attentes des chefs d'entreprises.
L'autre grand apport, au même titre que l'APCE, est d'orienter les créateurs ou repreneurs dans leurs démarches en les mettant en contact avec des réseaux d'accompagnement et de financement. Le but étant de limiter les dépôts de bilan de ces créateurs et les aider à créer des projets pérennes. Attention, le rôle de l'APCE n'est pas de se substituer à ces réseaux mais simplement de faire connaître leur existence. Selon Dominique Restino, président de l'APCE interviewé par Les Echos Business, l'Agence France Entrepreneur travaillera avec les mêmes partenaires que l'APCE.

Article écrit en 2009 par Cécile Arnoud et remis à jour en 2015 par Quentin Velluet et Jennifer Matas