Fédération

FEH : acteur majeur du commerce d’habillement

2013-09-12T10:00:00+02:0005.05.2009, mis à jour le 12.09.2013,


imprimer

Destinée aux enseignes du prêt-à-porter, la Fédération des enseignes de l’habillement se présente comme le porte-parole et la référence des enseignes de ce secteur.

FEH
Crédits photo : Droits réservés, FEH
La FEH : Fédération des Enseignes de l'Habillement

Historique

Lorsqu’elle est créée en 1936, la Fédération des enseignes de l’habillement (FEH) s’appelle Conseil national des succursalistes de l’habillement (CNSH). Le comité de direction décide de changer de nom sous la présidence de Lucien Odier, en mars 2007. Le but : marquer une nouvelle stratégie et donner une dimension plus internationale.
Aujourd’hui, la FEH est dirigée par un comité directeur composé de 20 membres élus par l’ensemble des adhérents.

La fédération fait partie de plusieurs fédérations professionnelles nationales comme l’Alliance du commerce, mais aussi européennes comme l’EuroCommerce, organisme qui réunit des fédérations nationales et des grands groupes et enseignes du commerce de gros, de détail et international à l’échelle européenne.


Membres

La Fédération des enseignes de l'habillement est une fédération professionnelle regroupant toutes les grandes chaînes, françaises (Etam, Celio, Eram, Camaïeu, Devred, Pimkie, le groupe Beaumanoir qui possède entre autres les enseignes Bonobo, Cache-Cache et Patrice Breal, Chantelle, groupe de lingerie qui regroupe les marques Orcanta et Darjeeling, Du Pareil Au Même, Promod, le groupe Vivarte avec les marques André, Naf Naf ou encore La Halle, etc.) et étrangères (Zara, Massimo Dutti, H&M, Gap, C&A, etc.). La FEH se compose principalement d’enseignes spécialisées (40 %), de magasins indépendants (16 %), d’hyper et de supermarchés (13 %) et de grands magasins (8 %).

En janvier 2011, Christian Pimont, PDG du groupe Celio, a été nommé président de la FEH. Il remplace Jean-Marc Genis qui occupait cette fonction en intérim. Ce dernier reste, tout de même, président exécutif de la fédération.

La FEH en quelques chiffres

La fédération représente un chiffre d’affaires de 19 milliards d’euros en France et compte 22 000 points de vente où travaillent 120 000 personnes dans 400 entreprises. Ces 22 000 magasins accueillent chaque jour, en moyenne, 1,5 million de visiteurs.
Ces sociétés sont présentes dans plusieurs milliers de communes avec une part de marché d’environ 40 % sur le secteur de l’habillement.


Apports

La fédération est un organe de lobbying qui soutient le développement de ses enseignes par une représentation active auprès des décideurs économiques, politiques et des organisations professionnelles françaises et européennes.

L'activité de la fédération s'articule autour de plusieurs axes. Elle prend la parole et remplit les missions de porte-parole des enseignes auprès des organisations professionnelles, syndicats de salariés, élus, pouvoirs publics et médias. Elle se charge de faciliter les relations entre les membres et les acteurs économiques et politiques.

La FEH favorise également les échanges entre ses membres. La fédération assiste et informe des évolutions de la législation par une veille économique, règlementaire et sociale. Elle élabore les études nécessaires aux besoins de la branche.

Enfin, la fédération anime le dialogue social avec les syndicats de salariés et les pouvoirs publics par la gestion de la convention collective et les négociations de branche pour faire évoluer les métiers de la vente.

La FEH émet également des propositions sur, par exemple, des sujets tels que l'ouverture des magasins le dimanche, les délais de paiement ou encore le développement à l'international.


Article écrit par Jean Sarfati en 2009 et remis à jour en 2013 par Jennifer Matas

Jennifer Matas