ANSP : la référence administrative des services à la personne

2011-07-12T11:00:00+02:0028.07.2010, mis à jour le 12.07.2011,


imprimer

L’Agence nationale des services à la personne (ANSP) a été créée à l’initiative de Jean-Louis Borloo qui la qualifie comme « chargée de promouvoir le développement et la qualité du secteur ». 

Agence nationale des services à la personne
Crédits photo : Ansp
Agence nationale des services à la personne

Historique

Anciennement soumis à une faible réglementation et à des dérives comme le travail non déclaré, le service à la personne a fait un revirement ces dernières années grâce à la mise en place de la loi Borloo. Créée à l'initiative de Jean-Louis Borloo en 2006, à l'époque ministre de l'Economie, cette législation donne naissance à l'Agence nationale des services à la personne, établissement public administratif. Son principal objectif est d'analyser les services et le développement du secteur afin de soutenir sa croissance. Ainsi, pour encourager l'essor du marché, la loi a instauré un cadre fiscal avantageux avec un taux de TVA réduit à 5,5 % , des impôts sur le revenu diminués pour les particuliers clients, un allègement des charges sociales et une aide au financement des services à la personne grâce au Chèque Emploi-Service Universel (financé en tout ou en partie par une entreprise, un comité d'entreprise, une mutuelle, une caisse de retraite, une collectivité territoriale...)
L'Agence permet aussi de centraliser toutes les demandes du marché et rend la communication plus facile pour ses acteurs qui peuvent identifier plus aisément les interlóurs dont ils ont besoin.
Entre 2006 et 2009, l'ANSP a augmenté de 15 % le nombre d'emplois du secteur et rassemble aujourd'hui plus de 25 000 organismes (plus 3,7% par rapport à 2010) agréés de services à la personne.


Les 6 grandes catégories d’action des services à la personne :
- Travaux ménagers,
- Assistance aux publics fragiles,
- Garde d’enfants,
- Assistantes maternelles,
- Soutien scolaire,
- Assistance informatique et administrative.


Membres

L'Agence nationale des services à la personne est placée sous la tutelle du ministère de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi. Elle est dirigée par Olivier Wickers et présidée par Laurent Hénart, à la tête d'un conseil d'administration composé de 86 membres représentant tous les acteurs du secteur économique : producteurs de services, administrations, collectivités locales, organisations professionnelles, partenaires sociaux, caisses nationales de sécurité sociale, émetteurs de Cesu préfinancé et personnalités qualifiées.
Les partenaires de l'ANSP sont tous les acteurs qui agissent dans le secteur à savoir : les associations, les établissements publics, les entreprises, les franchises (Acadomia, ADHAP Services, Viadom…). Ces organismes fédérateurs sont des partenaires privilégiés de l'Agence car ils représentent des intermédiaires d'information, des relais de pratiques et de besoins, des promoteurs d'innovations et de réflexions prospectives. Grâce à tous ces 48 adhérents, l'Agence assure une mission de contrôle qualité auprès des 21 métiers qui la composent.


Apport

L'ANSP assure la promotion et le développement des services à la personne. Son objectif principal est de démocratiser les services tout en augmentant la qualité des prestations et l'accessibilité. Ainsi, le secteur tend à se professionnaliser et répond à une demande croissante. En effet, aujourd'hui un Français sur 4 a recours aux services à la personne. Six ans après sa création, l'agence regroupe près de 2 millions de salariés, 25 000 structures agréées, 21 métiers et 17,3  milliards d'euros de valeur ajoutée. Malgré la crise de 2009, l'ANSP a résisté à la conjoncture et a continue à créer de l'emploi en France (11 emplois à temps plein).

 


Article écrit en 2010 par Colombe Dabas et remis à jour en 2011 par Mariama Diallo
 

Articles similaires

FFF : la Fédération française de la franchise

Le 03.07.2017
La FFF se veut le porte-parole des réseaux de franchise en France avec près de 160 franchiseurs adhérents, soit 45 % des franchisés de l’Hexagone. Elle est donc un interlocuteur privilégié des pouvoirs publics en matière de commerce.


La FCA, une représentante active du commerce associé

Le 03.02.2015
Destinée aux groupements de commerçants associés, la FCA défend et accompagne les entrepreneurs souhaitant se développer en réseau, banque de données à l’appui.


PROCOS : une jeune fédération référence du commerce spécialisé

Le 29.07.2014
Destinée aux enseignes de commerce spécialisé de tout secteur, la fédération conseille ses membres sur leur implantation et les aide à s’adapter aux mutations de l’urbanisme.


FNAEM : accompagner les enseignes d’ameublement

Le 12.09.2013
Destinée aux distributeurs d’aménagement de l’habitat, la Fédération Française du Négoce de l’Ameublement et de l’Equipement de la Maison (FNAEM) représente les intérêts d’environ 2 400 points de vente et une quarantaine d’enseignes.

Dans ce secteur