Témoignage d’adhérent

S. Marchisio (Activ Travaux) : « J’ai choisi un franchiseur qui partageait les mêmes valeurs que moi »

2012-09-24T08:00:00+02:0024.09.2012, 


imprimer

Avant d’adhérer à Activ Travaux, un réseau de courtiers en travaux, Stéphane Marchisio, s’est renseigné sur plusieurs enseignes. Aujourd’hui à la tête d’une agence à Nice (06), le concessionnaire confie que l’entente avec la tête de réseau s’avère essentielle.


Crédits photo : Droits Réservés
Stéphane Marchisio, concessionnaire Activ Travaux à Nice et Cagnes-sur-Mer (06).

Se renseigner en amont

« Après plusieurs années dans l’achat de soustraitance, j’avais envie de me lancer. Afin de démarrer rapidement, j’ai pensé à la franchise. Si l’activité s’imposait, le courtage en travaux, encore fallait-il trouver le bon réseau. J’ai effectué des recherches sur internet, contacté les acteurs du secteur et je me suis rendu à leur réunion d’information. J’avais pris le temps de faire une étude de marché en amont. J’ai ainsi éliminé un réseau qui n’avait pas développé d’outils solides, et dont l’offre métier n’était pas claire. »


Trouver sa place au sein du réseau

« Je voulais un réseau offrant une marge de liberté et qui me permette de m’investir. Aujourd’hui, je suis formateur relais pour Activ Travaux. J’ai étudié de près les conditions financières, et regardé le nombre d’habitants concernés par la zone d’exclusivité. Mais le critère déterminant était de partager les valeurs du réseau. J’ai choisi cette franchise parce qu’elle proposait un référencement gratuit des professionnels, une démarche plus qualitative que celle qui consiste à ne travailler qu’avec des personnes qui paieront pour être référencées. Pour une relation durable, il est capital de partager des valeurs communes avec le franchiseur ! »


Article du Hors-série Franchise et commerce associé 2012