Témoignage restauration rapide

E. Azan (Quick) : « L’association rend plus solidaires des entrepreneurs individualistes par nature »

2009-05-29T12:08:00+02:00

29.05.2009, 


imprimer

Née dans un réseau en majorité succursaliste, l’association des franchisés Quick a contribué à des avancées essentielles pour les entrepreneurs indépendants du réseau. Entretien avec Eric Azan, co-fondateur du groupement des franchisés Quick.

Restaurant Quick
Crédits photo : Droits réservés
Les unités franchisées ont gagné du terrain : elles sont quatre fois plus nombreuses que les succursales.

Vécue comme un contre-pouvoir

Il y a environ 15 ans, les succursales étaient largement majoritaires au sein du réseau Quick, détenu par le groupe Casino. La culture franchise était inexistante. Résultat : les franchisés avaient du mal à dialoguer avec la tête de réseau. En 1993, nous nous sommes donc regroupés pour nous faire entendre. L’initiative a déplu alors que nous n’avions pas d’intention belliqueuse. Les dirigeants de l’époque l’ont vécu comme une sorte de contrepouvoir.


Contrat de franchise allongé

Depuis, les unités franchisées ont gagné du terrain : elles sont quatre fois plus nombreuses que les succursales. Et nous avons changé plusieurs fois de dirigeants. Les successeurs se sont montrés plus ouverts au dialogue, cherchant à gagner en efficacité. Grâce à l’association, les franchisés ont obtenu gain de cause sur certains dossiers. Nous avons ainsi réussi à allonger la durée du contrat de franchise jusqu’à 12 ans. Tout récemment, le franchiseur a accepté d’avancer le lancement de la politique commerciale « menus à petits prix » bâtie pour adapter l’offre à la crise. Actuellement, nous travaillons sur les dysfonctionnements rencontrés dans les relations avec les services du franchiseur.


Un portail pour croiser les résultats

Plus généralement, notre rôle est d’apporter des services aux franchisés membres du groupement. Un exemple concret ? En partenariat avec le cabinet d’expertise-comptable In Extenso, nous avons mis en place un portail Internet sur lequel les adhérents peuvent trouver toute l’information juridique et comptable dont ils besoin. En remplissant des tableaux de bord, ils peuvent également jauger les performances de leur point de vente en les croisant avec ceux d’une unité comparable, de manière anonyme.
Pour conclure, l’association a le mérite de rendre les franchisés, par nature individualistes du fait de leur qualité d’entrepreneurs, plus solidaires.
 

Sommaire
Dans ce secteur
Liens vers cet article
Fiches pro APCE