Dossier

Fonds propres, associé, banques, organismes : 4 façons de financer sa franchise

2009-09-09T14:15:00+02:00

09.09.2009, 


imprimer

Moyens personnels, participation au financement d’un tiers, modalités d’un emprunt et organismes financiers publics et privés : comment tirer au mieux parti de votre cas particulier pour réunir l’investissement initial nécessaire en franchise.


Crédits photo : DR

Quelles que soient vos compétences, votre envie de réussir, et l’adéquation entre votre projet personnel d’entrepreneur et le projet de développement d’un réseau, cette rencontre ne se concrétisera qu’à condition de détenir les moyens financiers nécessaires à votre création en franchise.

Réunir ce financement commence par une exploitation maximale de vos ressources personnelles. Epargne, famille, prêt à taux 0%... il faudra que votre apport personnel atteigne au minimum de 30% de l’investissement initial nécessaire. Si vos fonds propres ne suffisent pas, vous pourrez associer la famille, un partenaire ou une tête de réseau à votre capital ; ce qui n’est pas sans obligations. Vous pourrez alors vous tourner vers la banque pour solliciter un crédit aux entreprises, une opération sept fois plus risquée qu’un crédit aux particuliers. Enfin, pour boucler votre budget, n’oubliez pas que certains organismes financiers publics (France Initiative, etc.) accordent des aides aux créateurs en franchise.

Dans ce dossier, réalisé avec le concours de Jean-Philippe Deltour, gérant et co-fondateur de Créditrelax et Philippe Tougeron, expert-comptable directeur associé Adventi Franchise et Nicolas Thiebaud, chargé d’études Socorec, nous vous donnons tous les pistes à explorer pour mettre toutes les chances de votre côté dans le financement de votre entreprise franchisée.
 

Fiches pro APCE